Virtualisation de réseau dans les data centers : comment ça marche ?

Virtualisation de réseau dans les data centers : comment ça marche ?

Virtualisation de réseau dans les data centers : comment ça marche ?

Il y a quelques années, l’apparition des parcs de serveurs permettant de créer des réseaux privés ou publics, étaient considérée comme l’un des plus importants progrès dans le secteur informatique. Mais bien que ces solutions profitent énormément aux entreprises, elles présentent aussi un inconvénient majeur : le coût. Aujourd’hui, avec la virtualisation de réseau, les coûts matériels sont réduits et les parcs de serveurs sont plus faciles à développer. Comment cela marche ? plus d’infos dans la rubrique avis ingesup.

Qu’est-ce que la virtualisation de réseau ?

virtualisation-de-reseau.jpg

La virtualisation de réseaun’est autre que le procédé informatique permettant de faire tourner plusieurs serveurs, logiciels ou systèmes sur un unique serveur physique. L’un des exemples les plus connus de l’application de lavirtualisation de réseauest le Cloud Computing.
Le schéma de fonctionnement de cette virtualisation repose sur trois mécanismes bien distincts : D’abord, l’installation du système hôte sur le serveur physique qui accueillera les logiciels et autres. Ensuite, l’installation de l’hyperviseur sur le système d’exploitation principalqui permettra la création de systèmes invités. A ce stade, les environnements numériques où sont installés les systèmes invités forment ce que l’on appelle « machines virtuelles ».
Finalement, les systèmes invités sont installés sur des machines virtuelles différentes et indépendantes les unes des autres, mais qui ont toutes accès au même serveur physique.

Comment l’appliquer aux data centers ?

data-centers.jpg

La virtualisation de réseau présente de nombreux intérêts pour les datas centers.
En regroupant la mise en réseau, les calculs et le stockage dans une plateforme unique, la gestion des data centers et leur développement sont beaucoup plus simplifiés. Ce qui parallèlement, réduit les coûts (coûts matériels et coûts de gestion) et offre une plus grande souplesse aux entreprises.
La virtualisation de réseau en data centers permet aussi de rendre les opérations comme l’exécution d’applications en absence de système d’exploitation beaucoup plus rapides et d’accélérer leur déploiement.
L’utilisation d’une plateforme unique qui allie automatisme et approche intelligente de la gestion informatique permet aussi d’automatiser les processus en data centers.